CSE: PHOS – FSE: KD0 – OTC: FRSPF

First Phosphate Obtient Jusqu'À 36,5 % De Phosphate Sur Sa Propriété Larouche Au Saguenay-Lac-St-Jean, Québec, Canada

Saguenay, Québec - 1 septembre 2023 - First Phosphate Corp. (« First Phosphate » ou la « Société ») (CSE : PHOS) (OTC Pink: FRSPF) (FSE : KD0) a le plaisir d'annoncer qu'elle a obtenu de bons résultats d'analyse lors d'un programme de reconnaissance géologique sur sa propriété Larouche, située à seulement 40 km du port en eau profonde de Saguenay (Figure 2) au Saguenay-Lac-St-Jean, Québec, Canada.

Résultats du projet Larouche

Les échantillons prélevés lors du programme de reconnaissance géologique dans le secteur de Larouche (Figure 1) ont titré jusqu'à 36,46% P2O5 dans de l'apatite massive retrouvée à l'intérieur de couches de nelsonite. 13 des 22 échantillons prélevés ont titré entre 8,29% P2O5 et 36,46% P2O5 alors que 4 autres ont titré entre 17,32% TiO2 et 19,22% TiO2 (Tableau 1). Le phosphate se trouve dans des couches de nelsonite contenant de l'apatite au sein d'une roche hôte d'anorthosite. Le contexte géologique est similaire à ce que le programme de forage hivernal de la société a révélé dans la partie nord de sa propriété Bégin-Lamarche. À Larouche, la zone minéralisée s’étend sur une superficie de 1 000 m de long par 500 m de large.

« Ces résultats démontrent une fois de plus que First Phosphate possède plusieurs propriétés riches en phosphate à haute teneur à proximité du port en eau profonde de Saguenay, » a expliqué John Passalacqua, DG de First Phosphate. « La nature à haute teneur de cette minéralisation, sa distance de 40 km de Port Saguenay et sa proximité aux infrastructures existantes sont les éléments clés d'un projet réussi. »

 

TABLEAU 1 - RÉSULTATS D'ANALYSE - PROPRIÉTÉ LAROUCHE

 

FIGURE 1 - RÉSULTATS D'ANALYSE POUR LA ZONE DE LAROUCHE


Reconnaissance supplémentaire effectuée sur d'autres propriétés de Bluesky

Le programme de reconnaissance géologique a également porté sur 3 autres propriétés du groupe Bluesky de First Phosphate.

Sur la propriété Perron, 9 échantillons sur les 44 prélevés ont retourné des valeurs supérieures à 5% P2O5 avec jusqu'à 13,68% P2O5 et 19,02% TiO2. La minéralisation se trouve dans des couches centimétriques à décimétriques de nelsonite dans la masse d'anorthosite.

Sur la propriété Lac Alex, plus de 50% des échantillons choisis ont titré plus de 3% P2O5 jusqu'à 5,79% P2O5 et de TiO2 variant de 4 à 8%. La minéralisation se trouve dans une gabbronorite à oxyde-apatite (OAGN) semblable à celle du projet Lac à l'Orignal de la Société.

Sur la propriété Brochet, 12 des 48 échantillons ont retourné plus de 3% P2O5 et jusqu'à 6,99 P2O5 avec jusqu'à 12,28% TiO2 associé. La minéralisation se trouve dans une gabbronorite à oxyde-apatite (OAGN) semblable à celle du projet Lac à l'Orignal de la Société.


Figure 2 - Vue d'ensemble des propriétés de First Phosphate


Personne qualifiée

The scientific and technical disclosure for First Phosphate included in this news release has been reviewed and approved by Gilles Laverdière, P.Geo. Mr. Laverdière is Chief Geologist of First Phosphate and a Qualified Person under National Instrument 43-101 – Standards of Disclosure of Mineral Projects (“NI 43-101”).

Mise à jour de l'entreprise

Peter Kent a pris sa retraite en tant que président et directeur de l'entreprise. M. Kent restera impliqué dans la société en tant que membre de son conseil consultatif. "Nous remercions Peter pour sa contribution exceptionnelle à la société au cours de ses premières étapes de formation et nous lui souhaitons le meilleur pour sa retraite bien méritée après une longue et brillante carrière dans les médias et la politique", a déclaré le PDG de la société, John Passalacqua.

Garry Siskos a quitté son poste de directeur de l'exploitation et de directeur financier de la société pour se consacrer à la collecte de fonds dans son cabinet privé et restera consultant auprès de la société. "Nous remercions Garry pour la diligence avec laquelle il a mis en place la structure de notre modélisation commerciale et de notre stratégie d'entreprise, de la mine au développement de produits intermédiaires", a ajouté John Passalacqua. Bennett Kurtz, le prédécesseur de Garry, occupera le poste de directeur financier de la société en plus de son rôle de directeur général.

La société a approuvé l'attribution de 500 000 options d'achat d'actions (les "options") pour acheter des actions ordinaires de la société (les "actions ordinaires") à certains conseillers de la société, à un prix d'exercice de 0,70 $ par action, avec une date d'expiration de trois ans à compter de la date d'émission (les "attributions d'options"). Les options sont soumises à des conditions d'acquisition basées sur le temps, de sorte que des incréments de 25 % sont acquis tous les six mois pendant deux ans. Les conditions des options attribuées sont conformes au plan d'incitation à base d'actions omnibus de la société, tel qu'approuvé par les actionnaires désintéressés lors de l'assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de la société qui s'est tenue le 25 août 2023. Tous les titres émis sont soumis à une période de détention statutaire de quatre mois plus un jour à compter de la date d'émission, conformément à la législation applicable en matière de valeurs mobilières.

La société a réglé une dette de 273 200 $ au titre des salaires courus des membres de la direction et du conseil d'administration par l'émission de 718 947 actions ordinaires au prix réputé de 0,38 $ par action ordinaire, ces actions étant soumises à une période de détention statutaire de quatre mois et un jour (la " transaction d'actions d'adossement pour dette "). De plus, la société a réglé une dette de 216 676 $ pour des montants accumulés dus à des fournisseurs de services sans lien de dépendance par l'émission de 570 200 actions ordinaires au prix réputé de 0,38 $ l'action ordinaire, ces actions étant assujetties à une période de détention statutaire de quatre mois et un jour.

La société annonce également qu'elle a attribué des unités d'actions restreintes ("RSU") de la société à certains administrateurs, dirigeants et consultants de la société en lieu et place d'une rémunération en numéraire. La Société émettra 1 018 424 unités d'actions restreintes à un prix réputé de 0,38 $ par action ordinaire (les "attributions d'unités d'actions restreintes"). Ces UAR seront acquises en 2 tranches après 3 et 6 mois d'émission et seront soumises à une période de détention statutaire de 4 mois et 1 jour. Chaque UAR acquise donne droit à une action ordinaire.

La société a conclu un accord pour engager Laura Stein pour des activités de relations avec les investisseurs (telles que définies dans la politique du CST) avec une date d'entrée en vigueur au 1er septembre 2023. L'engagement de Mme Stein est d'une durée initiale de 12 mois se terminant le 1er septembre 2024, au cours de laquelle la Société prévoit d'émettre, à titre de rémunération de Mme Stein, 250 000 options sur la durée de l'engagement de 12 mois, au prix d'exercice de 0,70 $ par action ordinaire, sous réserve d'un prix d'exercice minimum tel que prévu dans la politique du CSE. Il est prévu que les options soient attribuées à raison de 25 % par trimestre sur une période de 9 mois, la première tranche de 25 % étant attribuée immédiatement.

Mme Stein réside dans l'État du New Jersey et n'a aucun lien de dépendance avec la société. Ses coordonnées sont les suivantes : courriel : laura@laurastein.net et téléphone : 917-254-8906.

Adoption d'un plan d'incitation à base d'actions Omnibus

Afin d'aligner davantage les intérêts des cadres supérieurs, des employés clés, des consultants et des administrateurs de la société sur ceux des actionnaires de la société, le conseil d'administration (le "conseil") a approuvé la mise en œuvre d'un plan d'intéressement en actions omnibus ("plan omnibus") tel qu'approuvé par les actionnaires désintéressés lors de l'assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de la société qui s'est tenue le 25 août 2023.

Le plan omnibus remplace le plan d'options sur actions de la société (le "plan d'options sur actions") et le plan d'unités d'actions restreintes (le "plan d'unités d'actions restreintes"). Le plan Omnibus offrira à la société la flexibilité d'octroyer diverses attributions d'actions dans le cadre de son objectif d'attirer, de retenir et de motiver des administrateurs, des dirigeants, des employés et des consultants hautement qualifiés, toutes attribuées dans le cadre d'un seul plan qui permettra à ces attributions d'être soumises à la même administration et aux mêmes limites globales.

Le plan Omnibus est un plan de rémunération à base d'actions "glissant" en vertu duquel le nombre total d'actions ordinaires réservées à l'émission dans le cadre du plan Omnibus ne peut dépasser vingt pour cent (20 %) des actions ordinaires émises et en circulation au moment de l'attribution de l'option ou de l'unité d'action restreinte. Le plan Omnibus est un plan d'actions maximum "glissant", et toute augmentation ou réduction du nombre d'actions ordinaires en circulation entraînera une augmentation ou une réduction, respectivement, du nombre d'actions ordinaires pouvant être émises dans le cadre du plan Omnibus. Le plan Omnibus est considéré comme un plan "evergreen", puisque les actions ordinaires couvertes par les options et les attributions qui ont été exercées ou rachetées, selon le cas, seront disponibles pour des attributions ultérieures dans le cadre du plan Omnibus.

Les options en circulation dans le cadre du régime d'options sur actions continueront d'être régies par le régime d'options sur actions. Aucune RSU n'a été émise dans le cadre du plan RSU. La société dispose actuellement de 6 208 000 actions ordinaires réservées à l'émission en vertu d'options déjà attribuées et en circulation dans le cadre du régime d'options sur actions, ce qui représente au total 12,0 % des actions ordinaires en circulation. Après les attributions d'options et d'UAR, la société dispose de 7 976 424 actions ordinaires réservées à l'émission en vertu des options et des UAR attribuées et en circulation, ce qui représente un total de 15,4 % des actions ordinaires en circulation.

Le plan Omnibus a été approuvé et adopté par le conseil d'administration le 26 juillet 2023. Le plan Omnibus est un plan d'incitation à long terme qui, une fois approuvé, permet l'attribution d'options et d'unités d'actions restreintes (ensemble, les "attributions") aux administrateurs, dirigeants et employés de la société, ainsi qu'aux consultants de celle-ci. L'objectif du plan est de promouvoir l'actionnariat des personnes éligibles afin d'aligner les intérêts de ces personnes sur ceux des actionnaires de la société. Le plan omnibus remplacera le plan d'options sur actions et le plan d'unités d'actions restreintes et aucune autre attribution d'options ou d'unités d'actions restreintes ne sera effectuée dans le cadre de ces plans, respectivement. Par conséquent, le plan Omnibus rationalise l'administration des attributions d'incitatifs à long terme aux personnes admissibles, car toutes les attributions futures seront effectuées dans le cadre du plan Omnibus et, par conséquent, toutes les attributions futures seront assujetties aux règles et aux restrictions de ce plan.

Dans le cadre du plan Omnibus, les personnes éligibles peuvent (à la discrétion du conseil d'administration) se voir attribuer un nombre d'unités d'actions restreintes ("RSU") que le conseil d'administration juge approprié, avec des dispositions d'acquisition également à déterminer par le conseil d'administration, sous réserve d'une période d'acquisition maximale de trois (3) ans à compter de la fin de l'année civile au cours de laquelle les RSU ont été attribuées. Lors de l'acquisition des droits, les participants éligibles ont le droit de recevoir des actions ordinaires de la trésorerie pour satisfaire tout ou partie d'une attribution d'UAR acquise. La date d'expiration des options attribuées dans le cadre du plan général est fixée par le conseil d'administration et ne peut être postérieure à dix (10) ans à compter de la date d'attribution.

Une copie complète du Plan Omnibus peut être consultée sous le profil de la société sur SEDAR+ à l'adresse www.sedarplus.ca.

Opération entre personnes alliées

Étant donné que des parties liées à la Société ont reçu des actions ordinaires, des UAR et des options dans le cadre des transactions, celles-ci sont considérées comme des transactions entre parties liées aux fins du règlement multilatéral 61-101 sur la protection des détenteurs minoritaires de titres dans les transactions spéciales ("règlement 61-101"). La participation des parties liées à la Société est exemptée des exigences d'évaluation formelle et d'approbation des actionnaires minoritaires prévues par le Règlement 61-101, conformément aux articles 5.5(a) et 5.7(1)(a) du Règlement 61-101. La Société s'appuie sur une exemption des exigences d'évaluation formelle du Règlement 61-101, car la juste valeur marchande des actions ordinaires, des UAR et des options émises aux parties liées dans le cadre des transactions ne dépasse pas 25 % de la capitalisation boursière de la Société, telle qu'elle est déterminée conformément au Règlement 61-101. La Société n'a pas déposé de déclaration de changement important relative aux transactions plus de 21 jours avant la clôture prévue des transactions, comme l'exige le Règlement 61-101, mais elle estime que ce délai plus court est raisonnable et nécessaire dans les circonstances, car la Société souhaite améliorer sa situation financière en réduisant ses charges à payer dès que possible et en encourageant le maintien en poste de son personnel clé.

À propos de First Phosphate Corp.

First Phosphate est une société de développement de minéraux entièrement dédiée à l’extraction et la purification de phosphate de pointe pour la production de matériau actif de cathode pour l’industrie des batteries au lithium-fer-phosphate (« batteries LFP »). First Phosphate s’engage à produire un matériau de haute pureté, de manière responsable et avec une faible empreinte carbone. First Phosphate prévoit s’intégrer verticalement à partir de la mine jusqu'aux chaînes d'approvisionnement des principaux producteurs de batteries LFP qui recherchent le matériau actif de cathode, de qualité « batterie », provenant d’une source d’approvisionnement constante et fiable. First Phosphate détient plus de 1 500 km carrés de claims libres de redevances et à l’échelle régionale qu'elle développe activement au Saguenay–Lac-St-Jean (Québec, Canada). Ces claims contiennent du phosphate issu de formations de roches ignées anorthosites rares qui génèrent généralement un phosphate de grande pureté, dépourvu de hautes concentrations d'éléments dommageables.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Bennett Kurtz, CFO and CAO
bennett@firstphosphate.com
Tel: +1 (416) 200-0657

Relations avec les investisseurs : investor@firstphosphate.com
Relations avec les médias : media@firstphosphate.com
Site Web : www.FirstPhosphate.com

Suivez First Phosphate sur les médias sociaux :
Twitter: https://twitter.com/FirstPhosphate
LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/first-phosphate/

-30-

Forward-Looking Information and Cautionary Statements

Certaines informations contenues dans ce communiqué de presse constituent des énoncés prospectifs en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables. Toute déclaration contenue dans le présent communiqué de presse qui n'est pas une déclaration de fait historique peut être considérée comme une déclaration prospective. Les déclarations prospectives sont souvent identifiées par des termes tels que "peut", "devrait", "anticiper", "s'attendre à", "potentiel", "croire", "avoir l'intention" ou la forme négative de ces termes et d'autres expressions similaires. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comprennent des énoncés relatifs à : l'engagement de la Société à produire des matières phosphatées de haute pureté selon les normes ESG et avec une faible empreinte carbone ; les plans de la Société d'intégrer directement les fonctions de certains grands producteurs nord-américains de piles LFP ; le développement proposé par la Société de ses revendications territoriales dans la région du Saguenay, les propriétés Larouche et Blue Sky ; les avantages déclarés de la proximité des propriétés au port de Saguenay ; et les affirmations de la Société selon lesquelles elle possède plusieurs propriétés prospectives riches en phosphate à haute teneur.

Les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse sont basées sur certaines hypothèses et sur des événements futurs prévus, à savoir la capacité de la Société à produire des matériaux phosphatés de haute pureté selon les normes ESG et avec une faible empreinte carbone ; la capacité de la Société à s'intégrer directement dans les fonctions de certains producteurs nord-américains majeurs de batteries LFP ; la capacité de la Société à développer ses revendications territoriales dans la région du Saguenay, Larouche, Bluesky ; la capacité de la Société à réaliser les avantages déclarés de la proximité des propriétés au port de Saguenay ; et la capacité de la Société à réaliser ses revendications de posséder de multiples propriétés prospectives riches et à haute teneur en phosphate.

Ces déclarations impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats réels, la performance ou les réalisations diffèrent matériellement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, y compris, mais sans s'y limiter : l'incapacité de la Société à produire des matériaux phosphatés de haute pureté selon les normes ESG dans le cadre d'une faible empreinte carbone ; l'incapacité de la Société à s'intégrer directement dans les fonctions de certains grands producteurs nord-américains de batteries LFP ; l'incapacité de la Société à développer ses revendications territoriales dans la région du Saguenay, les propriétés Larouche et Bluesky ; et l'incapacité de la Société à réaliser ses revendications de posséder de multiples propriétés prospectives riches et à haute teneur en phosphate.

Les lecteurs sont avertis que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive. Le lecteur est également invité à ne pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives, car rien ne garantit que les plans, les intentions ou les attentes sur lesquels elles reposent se concrétiseront. Ces informations, bien que considérées comme raisonnables par la direction au moment de leur préparation, peuvent s'avérer incorrectes et les résultats réels peuvent différer matériellement de ceux anticipés.

Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse sont expressément qualifiées par cette mise en garde et reflètent les attentes de la Société à la date du présent communiqué et sont susceptibles de changer par la suite. La Société ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospectives, que ce soit en raison de nouvelles informations, estimations ou opinions, d'événements ou de résultats futurs ou autres, ou à expliquer toute différence importante entre les événements réels ultérieurs et ces informations prospectives, sauf dans la mesure où la loi applicable l'exige.

Soyez informés

Inscrivez-vous pour recevoir le bulletin d'information électronique de First Phosphate

Soyez informés

Inscrivez-vous pour recevoir le bulletin d'information électronique de First Phosphate

Soyez informés

Inscrivez-vous pour recevoir le bulletin d'information électronique de First Phosphate